Il peut être facile de se sentir dépassé lorsqu’on essaie de déterminer ce que votre organisation doit (ou ne doit pas) divulguer publiquement à l’égard des données environnementales, sociales et de gouvernance (ESG). Pourtant, une meilleure divulgation ESG appuyée par une solide stratégie d’engagement des investisseurs peut accroître l’accès d’une entreprise aux capitaux. En 2020, les marchés des capitaux exigent une communication accrue sur les facteurs ESG et une communication générale moindre sur la durabilité et la responsabilité sociale d’entreprise. Il est important de faire la distinction entre les deux : la divulgation, par définition, requiert un certain niveau d’assurance de la qualité des données et peut faire l’objet d’un examen juridique.

Voici les attributs importants que votre divulgation ESG doit compter pour répondre aux besoins d’information des investisseurs, être prête pour l’assurance et réduire tout risque de responsabilité en matière de divulgation.

Pertinente 

Décrire tout ce que votre entreprise fait pour ses clients, ses employés et les communautés peut être utile pour l’engagement des parties prenantes et la communication narrative de la marque, mais c’est moins intéressant pour les investisseurs qui s’intéressent surtout aux questions financièrement importantes, c’est-à-dire celles qui sont raisonnablement susceptibles d’avoir une incidence sur la situation financière ou les résultats opérationnels d’une entreprise.

Actuellement, de nombreuses entreprises utilisent une définition très large de la « pertinence », fondée sur l’intérêt que présentent certains sujets pour leurs parties prenantes. Cette approche n’a pas produit les informations cohérentes, fiables et comparables dont les investisseurs ont besoin. Selon la Danske Bank, moins d’un tiers des informations publiées sur la durabilité sont financièrement importantes ou utiles pour la recherche et la prise de décision en matière d’investissement.

De plus en plus d’investisseurs font pression en faveur de l’adoption d’une norme unique de divulgation des informations ESG importantes afin d’éliminer le « bruit » et d’uniformiser les règles du jeu pour les petites et moyennes entreprises qui n’ont pas les ressources nécessaires pour répondre aux nombreuses parties prenantes et aux fournisseurs de données tiers. Le Sustainability Accounting Standards Board (SASB) donne un bon aperçu des enjeux de durabilité les plus susceptibles d’être financièrement importants dans un secteur et une industrie donnés.

Quantitative

« Vous ne pouvez pas gérer ce que vous ne mesurez pas » est un aphorisme commercial de longue date qui s’applique très bien aux données ESG. L’utilisation d’un langage général passe-partout pour décrire vos engagements en matière de durabilité ne signifie pas grand-chose. Les investisseurs recherchent de plus en plus des informations précises, notamment des données qualitatives étayées par des mesures et des objectifs de rendement clairs. La quantification de vos résultats ESG montre aux investisseurs que vous suivez et gérez ces enjeux comme vous le feriez pour vos autres données d’entreprise.

La contextualisation de ces données est tout aussi importante. En précisant si vous utilisez des objectifs absolus ou des cibles d’intensité pour les émissions de GES et pourquoi, ou comment les risques sociaux sont gérés dans les environnements particuliers de votre chaîne d’approvisionnement, vous fournissez des informations très utiles qui ne sont pas souvent saisies par des parties externes, telles que des fournisseurs de données tiers.

Comparable

En l’absence d’une publication d’information obligatoire, l’alignement de vos divulgations ESG sur une norme ou un cadre de publication d’information largement utilisé permet de fournir des informations comparables entre pairs dans un secteur donné, ce qui constitue une partie importante du processus d’analyse des investisseurs. C’est l’une des raisons pour lesquelles de nombreux investisseurs institutionnels (comme BlackRock) plaident de plus en plus en faveur d’un cadre commun, comme le SASB, qui est très axé sur la pertinence financière et s’efforce de fournir un ensemble clair de normes permettant une publication d’information rentable, et la Task Force on Climate-related Financial Disclosures (TCFD), un autre cadre qui se concentre sur le risque financier, la gouvernance, la stratégie et les résultats liés au climat. Toutefois, compte tenu de sa longévité et de son adoption sur le marché, la Global Reporting Initiative (GRI) reste la norme la plus couramment utilisée. Ces cadres de publication d’information, ainsi que d’autres, ne s’excluent pas mutuellement et comportent des éléments qui se chevauchent souvent ou se complètent.

La démonstration des résultats d’une année sur l’autre, à l’aide d’indicateurs quantitatifs et qualitatifs, contribue à fournir une image plus complète des efforts que votre entreprise investit dans la durabilité. Le maintien de la cohérence dans la présentation de ces indicateurs contribue à renforcer la confiance des investisseurs dans vos données et vos antécédents de rendement.

Accessible

Étant donné que la publication d’information sur la durabilité reste un exercice volontaire et autoréglementé et qu’elle est utilisée par diverses parties prenantes et à des fins variées, les investisseurs passent beaucoup de temps à chercher les informations utiles à la prise de décision dont ils ont besoin. En outre, de nombreuses entreprises ne fournissent toujours aucune information sur les facteurs ESG. Les fournisseurs de données tiers jouent souvent un rôle en comblant ce manque de disponibilité, mais avec la réserve que leurs évaluations peuvent varier sur les plans de la méthodologie et de l’exactitude.

Si les entreprises peuvent clairement différencier (et formater en conséquence) leurs informations financières importantes et autres informations ESG, les données ESG exploitables peuvent atteindre les investisseurs de manière plus efficace et plus précise.

Prospective

Il est compréhensible que les investisseurs veuillent savoir comment les entreprises dans lesquelles ils investissent prévoient de rester compétitives et résilientes face aux grandes tendances naissantes. À l’heure actuelle, la majeure partie de la publication d’information sur le développement durable vise principalement à accroître la transparence des résultats ESG actuels et passés. Fournir des aspirations de résultats ESG prospectives aide les investisseurs à mieux comprendre si votre entreprise prend réellement en compte les risques et les possibilités ESG dans sa culture et sa réflexion stratégique. Les récits prospectifs peuvent également établir un lien entre les répercussions de vos activités commerciales et la manière dont les efforts actuels liés aux facteurs ESG pourraient contribuer aux résultats financiers futurs.

Quelle est la vision de votre entreprise en matière de durabilité dans le cadre de votre stratégie d’entreprise globale? Comment votre conseil d’administration définit-il ou supervise-t-il cette vision? Les investisseurs ont besoin de voir que les facteurs ESG sont intégrés dans la stratégie à long terme et la gestion des risques, ainsi que de comprendre les incertitudes qui sous-tendent cette perspective.

Appropriation et gestion de votre récit ESG

En fin de compte, si vous n’assumez pas votre propre récit de durabilité et si vous ne le présentez pas aux investisseurs, soyez assuré que quelqu’un d’autre le fait déjà. Qu’il s’agisse d’analystes, de fournisseurs de données tiers ou de notations ESG, le marché a besoin d’informations utiles à la prise de décision concernant la répartition du capital. Il est important de se rappeler qu’il n’est pas nécessaire que chaque point de données ou chaque politique soient approuvés et mis en place avant de commencer (ou d’améliorer) votre divulgation ESG. Envisagez une plateforme de gestion et d’analyse des données ESG comme Novisto pour vous aider à mettre en place vos indicateurs, politiques et systèmes ESG internes et à les organiser en un seul endroit. Nous aidons les entreprises à obtenir une connaissance approfondie et contextualisée de leurs résultats ESG grâce à une collecte facile des données, à un contrôle de la qualité des investissements, à des conseils sur la publication d’information, à des analyses comparatives et à des données exploitables permettant de prendre de meilleures décisions. Enfin, nous donnons aux entreprises les moyens de diffuser des messages ciblés aux parties prenantes internes et externes (telles que les investisseurs), en utilisant les canaux qui comptent le plus pour elles.

Télécharger cet article
Consulter

Articles similaires